Inauguration du NRA-ZO (internet haut-débit) à Bouzic : reportage.

La fracture numérique se résorbe.
mardi 24 août 2010
par  Jean-Paul Liégeois
popularité : 30%

Germinal Peiro, Député et Vice-Président du Conseil Général, Jean-Pierre Valéry, Maire de Bouzic, Michel Trémoulet, Maire de Florimont-Gaumier, M. Secrestat, représentant la Région Aquitaine, Jean-Marc Colin, Directeur des Relations avec les Collectivités Locales de la Dordogne pour France Telecom Orange et Bernard Vauriac, ingénieur au Conseil Général, ont inauguré le NRA-ZO de Bouzic (qui desservira Bouzic et Florimont-Gaumier).


JPEG - 115.7 ko
Les intervenants officiels à la salle des fêtes de Bouzic
De gauche à droite : Bernard Vauriac (CG24), Jean-Marc Colin (France Télécom Orange), Jean-Pierre Valéry, Maire de Bouzic, Germinal Peiro, Vice-Président du CG24, M. Secrestat, de la Région Aquitaine, Michel Trémoulet, Maire de Florimont-Gaumier.
JPEG - 314 octets

Avant l’inauguration, une réunion à la salle des fêtes de Bouzic a été organisée pour informer les citoyens bouzicois et florimontois. La salle des fêtes était pleine. Il faut dire que l’arrivée de l’internet haut-débit par ADSL filaire (fils du téléphone) était attendue depuis longtemps en particulier sur les coteaux qui étaient inéligibles à cette technique devenue indispensable.

JPEG - 132.6 ko
La salle des fêtes de Bouzic est comble.
JPEG - 314 octets

Les habitants de Bouzic et Florimont-Gaumier ont d’ailleurs créé l’association Céou Haut Débit en avril 2007 pour obtenir l’internet haut débit sur les deux communes. Par cette action, ils ont été pionniers en Dordogne.

Jean-Pierre Valéry, Maire de Bouzic, a rappelé combien internet était devenue indispensable actuellement et qu’il était très heureux d’organiser cette inauguration qui désenclave numériquement de nombreux Bouzicois et Florimontois. Cet intérêt se manifeste en particulier aujourd’hui, avec la salle des fêtes de Bouzic qui est comble et par la présence dans cette salle du Maire de Saint-Pompon, M. Thomas et du Maire de Nabirat, Nicole Vigié.

JPEG - 126.9 ko
Le discours du Maire de Bouzic devant ses concitoyens
JPEG - 314 octets

Germinal Peiro, Vice-Président du Conseil Général, rappelle qu’après la mise en place de l’ADSL en Dordogne par France Telecom, 92% des Périgourdins pouvaient en bénéficier, laissant 8% d’entre eux sur le carreau. Comme le rappellera un peu plus tard Jean-Marc Colin, France Télécom n’a en effet pas l’obligation de fournir un service universel en ce qui concerne internet. Le Conseil Général a donc décidé de suppléer à cette lacune et de financer la mise en place de NRA-ZO (Nœuds de Raccordement d’Abonnés en Zones d’Ombre), obtenant également une aide de la Région Aquitaine et de l’Europe.

JPEG - 44.7 ko
Germinal Peiro
Le Vice-Président du CG24, retrace l’histoire de l’établissement du NRA_ZO de Bouzic
JPEG - 314 octets

Leur mise en place a pris un certain temps car une réflexion poussée a été nécessaire, réflexion qui a permis d’éviter les errements du WIMAX, technique peu efficace dans les régions vallonnées comme celles du Périgord Noir. Germinal Peiro a rappelé dans ce cadre le rôle moteur de l’association citoyenne de Bouzic et Florimont-Gaumier (Céou Haut Débit, ndlr). Même si la compétence "infrastructures numériques" n’est pas une compétence obligatoire pour les départements, le Conseil Général s’est trouvé contraint d’agir pour assurer l’égalité des citoyens, faute de plan national d’aménagement numérique du territoire. Ce ne fut pas une période facile, lui-même ayant été attaqué dans la presse comme n’étant pas motivé pour cette action alors qu’il a fait le maximum pour la favoriser. Le point important est que maintenant Bouzic et Florimont-Gaumier bénéficie enfin de l’internet haut débit.

M. Secrestat, représentant Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, s’est également réjoui de cette réalisation, essentielle pour la Région, ainsi que le démontre sa participation financière.

Michel Trémoulet, Maire de Florimont-Gaumier, a appuyé les paroles déjà dites et était très satisfait d’avoir désormais un débit de 6 Mbits à la Mairie de Florimont, elle qui n’était pas éligible auparavant.

JPEG - 28.3 ko
Michel Trémoulet, Maire de Florimont-Gaumier

Il a également marqué sa satisfaction que les pouvoirs départementaux aient pris en compte les besoins numériques des campagnes périgourdines, elles qui, pour les sociétés privées, ne sont pas rentables.

JPEG - 314 octets
JPEG - 314 octets

Finalement, Jean-Marc Colin, de France Telecom Orange, a dit sa grande satisfaction de la mise en service du NRA-ZO de Bouzic car les technologies de l’information et de la communication s’affirment, jour après jour, comme une source de développement économique, génératrices de nouveaux services et d’ouverture sur le monde, tant pour les particuliers que pour les professionnels. L’aménagement numérique des territoires, tout comme le déploiement des services innovants est une source du succès, a-t-il ajouté.

JPEG - 80.6 ko
Jean-Marc Colin de France Telecom Orange à gauche et Jean-Pierre Valéry, Maire de Bouzic, à droite.
JPEG - 314 octets

Il a rappelé que le financement public du NRA-ZO était une conséquence du fait qu’en terme d’internet, France Telecom n’a pas obligation de service universel. Par contre, France Telecom s’est engagé à maintenir et à améliorer l’infrastructure qui amène l’internet haut débit dans les maisons. Une convention France Telecom – Département de la Dordogne a d’ailleurs été signée en ce sens, et constitue une première en France. Jean-Marc Colin a précisé que le débit dans le bourg de Bouzic approcherait les 20 Mbit et que ce débit diminuerait avec l’éloignement du répartiteur NRA-ZO.

La parole a été ensuite donnée à la salle. Les premières questions ont concerné la mise en service du NRA-ZO en pratique comme la connaissance du débit dans une maison donnée (ceci est disponible pour Bouzic sur ce site : voir article). Le débit maximum théorique ne sera pas forcément atteint mais le débit réel ne devrait pas être beaucoup plus bas, en tout cas dans quelques temps lorsque tout le système sera entièrement opérationnel. Quelques lignes (4 sur Bouzic, une dizaine sur Florimont-Gaumier) ne sont pas encore éligible pour cause de multiplexage (deux ou plusieurs maisons sur la même paire de fils ce qui ne pose pas de problème pour le téléphone mais exclut des connections internet haut débit).

JPEG - 41.2 ko
Deux élus de Florimont-Gaumier
Michel Trémoulet, Maire, et Jean-Pierre Vidal, Conseiller.

M. Colin s’est engagé à faire le maximum pour résoudre ces problèmes de multiplexages au plus vite mais que cela dépendait de chaque cas, le délai pouvant être de 2 semaines mais également de 6 mois. Dans le cadre de la convention avec le Département de la Dordogne, les investissements éventuellement nécessaires seront néanmoins réalisés à terme.

Une série d’interventions de la salle ont concerné la problématique des pannes du réseau de France Télécom laissant les usagers parfois 2 semaines sans téléphone, ce qui est particulièrement problématique pour les personnes les plus âgées. On peut s’attendre à une plus grande exaspération encore lorsque internet sera coupé pendant une telle période. M. Colin a rappelé que France Télécom a prévu l’amélioration du réseau vieillissant de Dordogne ce qui limitera à l’avenir les pannes mais la résolution de ces dernières peut parfois être complexes en particulier quand le réseau est enterré.

JPEG - 60.9 ko
Bernard Vauriac, Ingénieur au CG24 (à gauche) et Jean-Marc Colin de FT Orange

A la question concernant la fiabilité de la connexion entre le NRA de Daglan et le NRA-ZO de Bouzic, véritable épine dorsale du système, Bernard Vauriac, du CG24, a répondu que France Telecom était tenu de le maintenir dans les normes et que ces dernières étaient largement suffisante dans le cas de Bouzic-Florimont et que faire mieux était toujours possible mais que c’était inutile dans ce cas.

Une intervention plus politique a concerné le trop long temps mis pour l’implantation de ce NRA-ZO, conséquence de la relative pauvreté de la Dordogne qui a peu bénéficié de la solidarité aquitaine. A la question de savoir à qui appartenait ce matériel payé par les collectivités, Bernard Vauriac a répondu que le matériel reste la propriété du Conseil Général qui a confié à France Télécom de réaliser et d’entretenir les liens et ce pour une durée de l’ordre de 10 ans.

D’autres participants auraient voulu encore poser d’autres questions mais il était temps d’aller couper le ruban du NRA-ZO, une autre inauguration attendant les Officiels à Campagnac à 18h30.

Cette réunion a montré le dynamisme et l’intérêt des Bouzicois pour l’internet haut débit qui sont très heureux que nos élus, depuis les maires jusqu’au député en passant par le Conseil Général et la Région aient pu faire aboutir ce projet et désenclaver numériquement nos coteaux. De nombreux remerciements leur ont été adressés.

L’ensemble des participants se sont ensuite dirigés vers la fameuse armoire blanche à l’entrée du bourg sur la route de Daglan, le NRA-ZO. La mise en service de ce dernier bénéficiera à 170 lignes sur Bouzic et Florimont-Gaumier, dont la moitié, 85, étaient inéligibles. Les 85 autres, elles, auront un débit fortement amélioré puisque dans le bourg, auparavant à une vitesse ne dépassant guère le Mbit, des vitesses de 15 à 18 Mbit seront possibles.

JPEG - 120 ko
Le NRA-ZO de Bouzic se prépare à être inauguré dans la bonne humeur.
De gauche à droite : Nicole Vigié, Maire de Nabirat, M. Thomas, Maire de Saint-Pompon, Michel Trémoulet, Maire de Florimont-Gaumier, M. Secrestat, de la Région Aquitaine, Jean-Pierre Valéry, Maire de Bouzic, Germinal Peiro, Vice-Président du CG24, Jean-Marc Colin de France Télécom Orange.
JPEG - 314 octets

Dans la bonne humeur, le cortège est arrivé au NRA-ZO, ceinturé par un ruban tricolore. Jean-Pierre Valéry, maire de Bouzic s’est emparé d’une belle paire de ciseaux pour couper ce ruban tenu fermement par Germinal Peiro, vice-Président du CG24.

JPEG - 146.7 ko
Le ruban est coupé !
Jean-Pierre Valéry, a coupé en une fois le ruban tenu par Germinal Peiro.
JPEG - 314 octets

Ils étaient entourés pour cette importante action symbolique par le Maire de Florimont-Gaumier, Michel Trémoulet, la Maire de Nabirat, Nicole Vigié, le maire de Sain-Pompon N. Thomas, le représentant de la Région Aquitaine, M. Secrestat et le représentant de France Télécom Orange, Jean-Marc Colin. A la réception d’un morceau du ruban, ce dernier s’est empressé d’y noter "Bouzic" car ce fut l’inauguration la plus dynamique à laquelle il avait assisté.

JPEG - 115 ko
C’est fait et tout le monde se congratule
JPEG - 314 octets
JPEG - 123.3 ko
Discussions post-inauguration entre Bouzicois et Florimontois
JPEG - 314 octets

Les discussions post-inauguration furent nombreuses, sur place et lors du retour vers la célèbre halle de Bouzic où fut partagé le verre de l’amitié, du Rosé de Domme accompagné de zakouskis variés.

JPEG - 130.4 ko
Retour vers la halle
De gauche à droite : Jean-Paul Liégeois, Jean-Pierre Vidal, Germinal Peiro et Jean-Marc Colin

A nouveaux discussions variées fusèrent sur le nouvel avenir de nos deux communes avec l’arrivée de l’internet haut débit et sur les nouveaux projets immédiatement mis sur pied.

JPEG - 113.8 ko
Retour vers la halle
JPEG - 314 octets
JPEG - 83.5 ko
Jean Figarella tire tout le monde vers le verre de l’amitié
JPEG - 314 octets

Avec la mise en service du NRA-ZO de Bouzic, l’Association Céou Haut Débit voit son premier but atteint, l’internet haut débit disponible pour tous (ou presque !) à Bouzic et Florimont-Gaumier. Elle va maintenant se redéfinir, probablement en restant un acteur vigilant de l’établissement des nouvelles technologies (pensons à la fibre optique et au très haut débit) mais également en créant un réseau d’entraide et de coopération pour l’utilisation d’internet tel que ses statuts l’ont déjà prévus. Une assemblée générale est d’ores et déjà prévue en octobre, à une date à préciser.

JPEG - 113.9 ko
Le verre de l’amitié sous la halle de Bouzic
JPEG - 314 octets

Bouzicois, Florimontois, à vos claviers, écrans, boxes et autres outils internet ! Vous y avez également droit maintenant !


Commentaires  forum ferme

Logo de Jean-Paul Liégeois
jeudi 26 août 2010 à 15h18 - par  Jean-Paul Liégeois

Bien d’accord Jean sauf que pour ceux qui étaient inéligibles, ce n’est pas une amélioration dont il s’agit mais d’une révolution !

Pour ceux qui, comme toi, avaient déjà le haut débit, même moindre, d’accord, c’est seulement une amélioration. Mais pensons aux pauvres 56k des coteaux avant la mise en place du NRA-ZO, quel changement !

Logo de Jean Figarella
mercredi 25 août 2010 à 18h34 - par  Jean Figarella

On peut effectivement se réjouir de cette amélioration. Mais on est encore loin de l’optimum et encore plus du maximum. Et puis, il y a l’avenir et cet avenir passe beaucoup par les téléphones portables (qui eux ne passent pas !). Actuellement la connection par internet passe à 95% par les ordinateurs ; le reste se fait par les téléphones mobiles et les tablettes informatiques. Il devient urgent de réduire l’autre fracture, celle des téléphones portables. Serons-nous encore là en retard ? La "ruralité", c’est aussi cela !
Je recommande aux lecteurs les travaux et les rapports de Bernard BENHAMOU, délégué aux usages de l’internet (Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche, Secrétariat d’Etat au développement de l’économie numérique). On peut consulter son audition en commission parlementaire sur la chaîne LCP. Je cite entre autres :
" A l’heure où l’internet connaît une mutation dans ses usages avec la montée en puissance de l’internet sur les téléphones portables (l’internet "mobile"), c’est la mutation suivante du réseau qui préoccupe désormais les industriels ainsi que les acteurs publics. Les services de réseau devraient en effet s’étendre au-delà des ordinateurs ou des téléphones portables vers l’ensemble des objets du quotidien...Grâce à cet "internet des objets", il deviendra possible aux usagers du réseau de s’informer et d’interagir en permanence avec l’ensemble des objets présents dans leur environnement immédiat. Ces nouveaux services iront de la santé aux services culturels, de l’information sur les biens et les marchandises à la maîtrise des risques environnementaux."
Ce n’est pas de la science-fiction ! Au travail, Messieurs les opérateurs !

Logo de Jean-Paul Liégeois
mercredi 25 août 2010 à 17h19 - par  Jean-Paul Liégeois

D’après le site commune.com, les habitants de Florimont-Gaumier sont des Florimontois et des Florimontoises. La correction est faite, monsieur le Conseiller municipal.
Pas de référence à Gaumier mais la mairie est à Florimont n’est-ce pas ?

Logo de Jean-Pierre Vidal
mercredi 25 août 2010 à 01h48 - par  Jean-Pierre Vidal

Excellent reportage qui traduit bien l’ambiance générale de cette réunion où le nombre important de personnes présentes démontre s’il en est encore besoin le vif intérêt que porte la population locale à la question des communications électroniques.

Il me semble par ailleurs qu’il serait préférable de dire "Florimontain(e)(s)" comme on dit ailleurs Ultramontain, plutôt que "Florimontais". A ce gentil gentilé, il serait nécessaire d’ajouter un préfixe qui inclut les gentils habitants de Gaumier(s ?). N’ayant pas d’idée qui me paraisse suffisamment élégante et pertinente, je lance un appel d’offre à tous ceux que cette question existentielle tracasse !

Brèves

9 juin - Les Jeux Galapians à Bouzic ce 10 juin !

Cette année, 16 équipes (5 de la communauté des communes, 9 du Périgord noir et 2 d’Auvergne) ont (...)

20 mai - Le 4 juin, Repas de la chasse à Bouzic

16 mai - Fête des voisins 2017 le 27 mai

12 avril - 29 avril : Rando la Bouzicoise !

La Bouzicoise Le samedi 29 avril 2017 à 10h30 Organisée par le Club des Amis de Bouzic Rando (...)

7 avril - Festival du film de Bouzic, 2ème édition, 22 avril !

Après le grand succès du 1er festival du film "fait maison" de Bouzic, organisé par Bouzic (...)