La situation en juillet 2008

dimanche 7 février 2010
par  Jean-Paul Liégeois
popularité : 11%

État de la question de l’internet haut-débit à Bouzic et Florimont-Gaumier en juillet 2008

Cause de l’existence de zones blanches dans nos deux communes

C’est un problème de longueur de fil téléphonique entre le répartiteur (situé à Daglan) et votre maison.

L’internet haut débit est le plus souvent acheminé par les fils téléphoniques.
Le signal ADSL part de répartiteurs et s’affaiblit progressivement en fonction de la distance et devient trop faible à partir d’à peu près 4 -5 km.
Notre répartiteur est localisé à Daglan. Si la distance entre Daglan et votre maison dépasse cette distance (en suivant les fils téléphoniques), vous ne pouvez avoir l’ADSL. Ceux qui sont à la limite comme le bourg de Bouzic ont l’ADSL mais avec une faible vitesse. A 4 km, internet ne fonctionnera qu’à une vitesse de 1 Méga, à 5 km à une vitesse de 512K (= 0.5 Méga) alors que dans notre région il est possible de bénéficier d’une vitesse de 6 Mégas.


Les deux solutions qui ont été envisagées mais abandonnées

1) Le WIMAX.

Il s’agit de transmettre le signal internet par voie radio avec antenne émettrice et antenne réceptrice. La distance entre émetteur et récepteur est théoriquement entre 25 et 40 km en fonction du relief. C’était la solution de la région Aquitaine et du département de la Dordogne en 2007. Bonne solution en théorie mais coûteuse à mettre en œuvre. De plus en pratique, elle s’est avérée peu praticable car trop sensibles aux obstacles (arbres etc). Le département a abandonné cette option début 2008.

2) Le RÉSEAU WIFI RURAL.

L’Association CHD a tenté d’implanter un réseau wifi rural. La technique wifi est également une technique de transmission du signal internet par voie radio avec antenne émettrice et antenne réceptrice mais la distance entre émetteur et récepteur est de maximum 4 km. La nécessité que les antennes "se voient" est donc possible en établissant un réseau entre maisons. Cette technique avait l’avantage de ne pas être onéreuse. Le réseau dépend cependant des sources internet sur lesquelles il doit se brancher. Les sources accessibles (comme le bourg de Bouzic ou Gaumier par exemple) se sont avérés trop faibles que pour l’alimenter. Cette conclusion a été atteinte après un assez gros travail du bureau de CHD. La solution du réseau rural wifi a donc dû être abandonnée.

Les deux solutions actuellement envisagées


1) La SOLUTION NRA-ZO

C’est la solution actuellement sélectionnée par le département de la Dordogne. NRA-ZO veut dire "nœud de raccordement abonnés – zone d’ombre", les nœuds de raccordement étant un autre nom pour les répartiteurs. Les NRA-ZO sont donc des sous-répartiteurs ajoutés pour atteindre les foyers trop éloignés du répartiteur principal. L’ajout d’un NRA-ZO permettrait aux zones blanches de Bouzic et Florimont-Gaumier d’être résorbées. La construction d’un NRA-ZO coûte de l’ordre de 78000 € et n’est envisagé que s’il concerne au moins 40 abonnés, ce qui est le cas pour nous puisque 85 abonnés ont été recensés en zone blanche. Le problème pour le département est d’ordre financier car si les travaux seront réalisés par France Télécom, ils devront être payés en bonne partie par la collectivité et de l’ordre de 70 NRA-ZO doivent être implantés en Dordogne. Le département a donc demandé une aide financière à la Région Aquitaine, à l’État français et à la Communauté européenne. Il est prévu de commencer l’implantation de ces NRA-ZO courant 2009, plutôt fin que début. L’action de pointe de CHD fait que celui de Bouzic – Florimont-Gaumier est prévu dans le premier tiers des implantations. On nous promet donc l’ADSL 1 méga pour la fin 2009. CHD ne peut cependant vous garantir ce calendrier : il est techniquement possible mais il dépend d’aléas politiques et financiers que nous ne contrôlons pas.


2) La SOLUTION SATELLITE

Pour ceux qui ne peuvent attendre fin 2009 ou qui sont sceptiques à propos du calendrier du département, CHD a exploré la solution satellite. Jusqu’au début 2008, cette solution était seulement unidirectionnelle (le satellite envoie le haut débit mais l’utilisateur, pour envoyer quelque chose, que ce soit un fichier ou un simple clic de souris, doit passer par sa ligne téléphonique). Le haut débit dans ce cas est uniquement descendant et la ligne téléphonique est bloquée pendant l’utilisation d’internet (à moins d’avoir une ligne spécial assez onéreuse), raison pour laquelle CHD n’a pas retenu cette solution en 2007. Depuis mars 2008, la solution satellite bidirectionnelle adaptée au particulier est proposée par trois sociétés, Nordnet, filiale de France Télécom, Vivéole, une petite société toulousaine et Com2Sat dont l’offre est semi-professionnelle. Le satellite concerné, le matériel et les prix sont identiques pour Nordnet et Vivéole, seul le service change. Pour bénéficier de l’internet haut débit par satellite, il faut (1) acheter le matériel nécessaire (antenne parabolique, décodeur, cables, de l’ordre de 400-500€) et (2) payer un abonnement mensuel. Il faut ajouter à cela une condition technique : avoir une vue dégagée vers le SSE, 35° au dessus de l’horizon, endroit où se trouve le satellite.


Comparison ADSL et satellite

Avantage satellite : internet haut débit disponible en quelques semaines

Désavantages satellite :
- investissement dans le matériel nécessaire
- installation d’une parabole relativement grande
- à service égal, l’abonnement satellite est plus cher que l’abonnement ADSL
- la FUP (fair use policy = comportement fair play) : il faut partager le flux satellite ce qui signifie que l’abonné a droit un volume donné de téléchargement à pleine vitesse ; son dépassement induit une baisse progressive de vitesse sans descendre en-dessous de 64k. Pour info, une heure de surf consomme en moyenne 10 méga.

Comme dans le cas de l’ADSL, le téléphone par internet est possible mais pas la télévision par internet.



CHD espère que ces renseignements vous seront utiles. Nous vous tiendrons au courant de tout développement ultérieur.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter :

Jacques Longeot, Vivinières, Bouzic : Fixe 05 5329 4527 ; Mob 06 70 20 41 74
Jean-Pierre Vidal, Durand, Florimont-Gaumier : Fixe 09 7562 6720 ; Mob 06 8122 6768
Jean-Paul Liégeois, Malecourse, Bouzic : Fixe 05 5328 3208
jpaul.liegeois@gmail.com


Commentaires  forum ferme

Brèves

14 avril - Festival du film de Bouzic, 3ème édition, 21 avril !

Encore de belles surprises en perspective ! Venez nombreux monter les marches du festival (...)

1er avril - Rando Bouzic 28 avril contre le cancer

28 mars - Repas de printemps des Amis de Bouzic

Le traditionnel repas de printemps se tiendra le : Dimanche 22 avril 2018 à 12h15 au "Pech (...)

30 janvier - BOC Créations artistiques : Compositions florales le samedi 3 février

Un nouvel atelier est créé ! Madame Régine Olier, de Fordon, va animer, tous les samedis de 14h (...)

14 janvier - AG BOC le 20 janvier 2018 à 17h30

Les adhérents à l’Association Bouzic Omnisport et Culture sont conviés à l’Assemblée Générale 2018 (...)