Le voyage des bénévoles du marché de Bouzic 2017 en Corrèze

dimanche 18 mars 2018
par  Jean-Paul Liégeois
popularité : 3%

PNG - 33.7 ko

Le 2 septembre 2017, après une belle saison du marché de Bouzic, les bénévoles ont participé à un voyage bien mérité en Corrèze. D’abord la visite des spectaculaires pans de Travassac, ensuite, après un bon repas à Argentat et la visite de cette belle ville sur la Dordogne, une petite balade en gabarre sur notre fleuve (oui, oui, on peut l’appeler comme cela !) préféré et sous le soleil avant de rentrer à Bouzic pour un agréable souper au Douzou où nous ont rejoint les bénévoles qui n’avaient pu se libérer pour la journée.

JPEG - 41.7 ko
Jean-Pierre Valéry

Ce 18ème marché était aussi le premier sans Jean-Pierre Valéry (1945-2017), notre maire pendant 22 ans mais également président des marchés de Bouzic pendant 17 ans. Jean-Pierre a été la cheville ouvrière de la création de ces marchés comme de l’édification des deux halles où ils se déroulent. Pour Jean-Pierre, les marchés de Bouzic étaient extrêmement importants. Car il permettent bien sûr de faire connaître notre petit village de Bouzic dans le Périgord et le Quercy comme dans toute la France et au-delà de nos frontières, de participer au développement économique de notre région par le coup de pouce que cela donne aux producteurs des marchés de Bouzic ; mais les marchés étaient également cruciaux, pour Jean-Pierre, pour ses bénévoles sans qui les marchés de Bouzic ne pourraient fonctionner. Et tout le monde les apprécie ces bénévoles de Bouzic, que ce soit les producteurs ou les visiteurs. Les marchés participent à la création d’un tissu de relations, de connivences, d’amitiés au sein de notre petite communauté bouzicoise. Combien de relations se sont-elles nouées entre Bouzicois grâce aux marchés ? Combien d’activités diverses se sont créées de par ces contacts privilégiés ? Les visiteurs et les producteurs l’ont plusieurs fois remarqué : ils ont à faire à une équipe de bénévoles soudée et du coup, combien efficace !
Pour Jean-Pierre, les marchés étaient un moteur essentiel du climat bouzicois que beaucoup nous envient. Une conséquence de ce climat des marchés est que sur la saison, il y a autant de convives de la région que de touristes, ce qui fait qu’il y a du monde à tous les marchés de Bouzic, il y a juste le début où ils sont moins fréquentés –cela nous permet de nous rôder– et, bien sûr, si le temps est défavorable. Ce qui n’a été le cas qu’une fois cette année et encore à moitié, quand il a fait menaçant et qu’il a un peu plu au début du marché le 15 août. Et les chiffres sont bons cette année ! Nous avons distribué cette année 320 couverts le 4 juillet, 530 le 11 juillet, 720 le 18 juillet, 758 le 25 juillet, 920 le 1er août, 900 le 8 août, 600 le 15 août (effet pluie), 760 le 22 août et 906 couverts le 29 août, ce qui est quand même formidable hors saison, ce qui nous fait au total 6414 couverts distribués (et ensuite lavés d’ailleurs), donc en fait de l’ordre de 7000 convives.
Et maintenant, place au voyage !

JPEG - 314 octets


JPEG - 107.8 ko
L’arrivée à Travassac, commune de Donzenac au nord de Brive, se fait par temps de brume mais sans pluie. Cette brume ajoute à l’ambiance particulière de l’endroit.


JPEG - 111.1 ko
Très vite, les Bouzicois sont confrontés aux pans de Travassac. Pas la peine de demander pourquoi ce nom.


JPEG - 194.6 ko
Ces pans sont ce qui reste après l’exploitation des ardoises qui se trouvaient dans le vide entre ces murs de roches trop siliceuses que pour pouvoir être exploitées


JPEG - 184.4 ko
Les amis, nous entrons dans le domaine d’Hadès !


JPEG - 165.9 ko
On se rend bien compte que les couches sédimentaires sont verticales. Comme elles étaient horizontales au départ dans la mer, c’est qu’un événement fantastique les a verticalisées. C’est l’oeuvre de l’orogenèse (formation de montagnes) varisque, auparavant appelée hercynienne, qui en fut la cause il y a plus de 300 millions d’années, au Carbonifère.


JPEG - 60.1 ko
La sympathique guide nous explique l’historique de l’exploitation
Le gros trou dans le pan a servi à passer d’une bande exploitée à la voisine au moment où l’exploitation était à ce niveau.


JPEG - 68.1 ko
JPEG - 314 octets


JPEG - 85.1 ko
Les Bouzicois sont fascinés par l’endroit


JPEG - 86.1 ko
La verticalisation a été accompagnées d’une série de mouvements tectoniques dont on peut en voir un effet dans les stries visibles sur cette photo


JPEG - 89 ko
En voici d’autres bien exprimées


JPEG - 57.8 ko
Et ici on peut deviner un mouvement en extension si on regarde les boudins de quartz, en blanc, qui ont été étirés


JPEG - 131.2 ko
Les Bouzicois s’engagent sur la passerelle entre les deux pans de quartzite


JPEG - 119.2 ko
Qu’est-ce que c’est ? On y perd ses yeux. C’est de l’eau au fond d’une ancienne bande d’ardoises


JPEG - 114.7 ko
Nous l’avons fait ! C’est à noter dans les annales bouzicoises !


JPEG - 57.9 ko
Passage au travers d’un pan de quartzite, d’une bande d’exploitation à une autre.


JPEG - 51.7 ko
René et Yolande hésitent, mais ils vont passer.
JPEG - 314 octets


JPEG - 116.7 ko
Jean-Paul et Raymond passent de conserve en devisant sur l’âge des roches environnantes
Photo Dominique Hillson


JPEG - 109 ko
Notre guide nous fait revivre l’exploitation de cette carrière, dernière en activité en France et qui a fourni la couverture du Mont St Michel


JPEG - 122.3 ko
Oups ! C’est haut. Plus de 100 mètres.


JPEG - 116.7 ko
Petits les Bouzicois.


JPEG - 168.8 ko
On se croirait bien loin de chez nous.


JPEG - 172.3 ko
Re-oups ! C’est haut ! Définitivement.


JPEG - 140.1 ko
De retour sur les hauteurs, un jeune ardoisier va nous faire part de son métier.


JPEG - 134.5 ko
Il faut bien regarder l’ardoise brute pour savoir à qui on a à faire et comment la traiter


JPEG - 148.3 ko
Mais qu’est-ce que c’est que ce tas ?
Tu vas le savoir Félix !


JPEG - 124.4 ko
Première chose, trouver le fendant.


Petit film :


JPEG - 138.3 ko
L’ardoisier est bien protégé des Bouzicois qui l’encerclent


JPEG - 142 ko
L’ardoise étant taillée, cet emplacement est destiné à la finaliser


Petit film :


JPEG - 112.8 ko
Faisons un trou pour pouvoir la fixer sur les toitures


JPEG - 104.6 ko
C’est fait, le trou est impeccable


JPEG - 95.9 ko
Variante de pose de l’ardoise en toiture


JPEG - 45.7 ko
Re-descente, par un escalier cette fois.


JPEG - 172.7 ko
Arrivée dans le bas où nous attend un petit film


JPEG - 85.2 ko
Petit film avec images historiques de l’exploitation des ardoisières


JPEG - 105.8 ko
Et puis, évidemment, la remontée mais par un chemin hors de la carrière


JPEG - 113.8 ko
Voici un chariot qui n’a plus servi depuis quelque temps


JPEG - 94.4 ko
Et c’est le départ de l’ardoisière dans la bonne humeur


JPEG - 78.2 ko
C’est le moment du déjeuner à Argentat dans un restaurant de tradition de la ville


JPEG - 74.1 ko
Il était temps d’avoir cet apéro !


JPEG - 72.7 ko
Une croustade aux champignons. Fameuse.


JPEG - 103.7 ko
Une belle assemblée bouzicoise à Argentat...


JPEG - 81 ko
...dans une ambiance familiale qui lui convient parfaitement


JPEG - 78.4 ko
Chef ! Votre vin est très bon mais on en a plus !


JPEG - 79.1 ko
John-Paul, this meal was really outstanding ! Can we hope a little pousse-café ?


JPEG - 117.8 ko
Petite promenade digestive dans la ville d’Argentat


JPEG - 114.8 ko
Arrivée sur les bords de la Dordogne pour un regroupement


JPEG - 169.7 ko
Les anciennes maisons sur le port d’Argentat avec une pente douce en galets vers le fleuve


JPEG - 99.9 ko
La promenade sur cet ancien port, avec le soleil qui a définitivement vaincu la brume, s’avère particulièrement agréable


JPEG - 157.9 ko
Les jolies maisons de l’autre côté de la Dordogne


JPEG - 138.8 ko
La ville d’Argentat comporte plusieurs beaux manoirs ayant appartenu à des notables dont la Vigerie et la Raymondie


JPEG - 48.4 ko
A nouveau nous circulons entre des pans verticaux, mais moins hauts, néanmoins, qu’à Travassac


JPEG - 45.4 ko
L’église Saint-Pierre d’Argentat-sur-Dordogne, à l’architecture typique corrézienne
JPEG - 314 octets


JPEG - 112.9 ko
Un magnifique vitrail avec en son centre le blason d’Argentat, d’azur à deux clefs adossées d’argent posées en pal et entrelacées par l’anneau


JPEG - 101.7 ko
Après la visite d’Argentat, petite virée en gabarre juste en amont, sur une Dordogne calme et large, en raison du petit barrage d’Argentat, justement


JPEG - 133.5 ko
Croisière privée, uniquement bouzicoise


JPEG - 93 ko
Désolé, mais il faut bien que le photographe soit visible une fois


JPEG - 132.7 ko
Un petit coin de paradis le long de la Dordogne sans crainte d’inondation, vu la proximité du barrage.


JPEG - 107.9 ko
On y passerait bien un peu de temps


JPEG - 95.2 ko
Notre guide, connaissant parfaitement l’histoire des gabarres, nous fait revivre la navigation sur la Dordogne à l’époque. Pas de tout repos.


Petit film :


JPEG - 85.7 ko
Le soleil étant bien présent, nous sommes confrontés à des looks improbables


JPEG - 52 ko
Franchement improbable. Mais sympa le René.


JPEG - 61.4 ko
Et ici, qui avons-nous ? Une vamp ? un bédoin passager clandestin ?
JPEG - 314 octets


JPEG - 61.5 ko
Eh bien non, c’est simplement notre maire.


JPEG - 113 ko
Que se passe-t-il à l’arrière ?


JPEG - 75.6 ko
Où l’on décrit le système de gouvernail des gabarres
Le gouvernail était au bout d’un long rondin attaché par une corde


JPEG - 135.2 ko
Et maintenant ? Qu’il y a-t-il encore ?


JPEG - 90.8 ko
C’est la capitaine qui manœuvre le gouvernail historique


JPEG - 122.6 ko
Ouh ! Que se passe-t-il là haut ?


JPEG - 103.8 ko
C’est toujours la capitaine qui manœuvre la grande rame essentielle pour éviter les écueils dans les passages difficiles


JPEG - 122.6 ko
Après toutes ces manœuvres, le calme retombe sur la gabarre, à l’aune de la rivière elle-même


JPEG - 81.8 ko
Un Corrézien, si l’on en croit la casquette, qui n’a pas l’air commode


JPEG - 96.1 ko
En voici un autre, toujours suivant le même critère, qui profite du moment présent


JPEG - 77.8 ko
Le petit barrage d’Argentat, construit entre 1954 et 1957, fait 31 m de haut et 196 m de long


JPEG - 117.5 ko
Le joli château du Gibanel, en bordure de la retenue d’eau, à Saint-Martial-Entraygues


JPEG - 84.9 ko
Après cette agréable croisière dordognote, nous repassons sur le pont à Argentat avec un dernier coup d’œil sur le port


JPEG - 94 ko
De retour à Bouzic (enfin presque), nous nous retrouvons au Douzou pour le repas du soir où certains bénévoles, empêchés la journée, nous rejoignent pour la soirée


JPEG - 70.4 ko
Notre maire nous rappelle quelques points forts du marché de cette année


JPEG - 69.3 ko
La petite salle du camping a été ré-organisée pour l’événement


JPEG - 71.4 ko
Les discussions autour de l’apéritif vont bon train


JPEG - 86 ko
Ambiance vespérale de septembre


Petit film :


JPEG - 77 ko
C’est le moment des hors-d’oeuvres


JPEG - 97.8 ko
Qui sont pas mal d’ailleurs


JPEG - 86.6 ko
Pour le plat principal, c’est magrets de canard à la plancha et pommes de terre sarladaises


JPEG - 83.6 ko
Ça me convient !


JPEG - 64.4 ko
Notre maire à tous


JPEG - 59.8 ko
Ah bon ? Dans 100 g de graisse de canard, il y a 98,8 g de lipides, pas de glucides, 0.0002 g de cendres, 0,2 g de fibres, 1 g d’acide alpha-linolénique LNA (18:3ω-3), pas d’eau ni d’alcool, ce qui nous fait 883 kCal ! Eh ben !


JPEG - 62.7 ko
Eh bien, je plains la fille qui doit se contenter d’une comme ça !


JPEG - 60.2 ko
M’enfin, qu’est ce que c’est que ça ?


JPEG - 45 ko
Ça alors, c’est bien vu !


JPEG - 38.9 ko
Les légumes du marché


Et la soirée se terminât dans la bonne humeur bénévole bien connue.
Et en juillet 2018, nous serons tous sur le pont pour un 19ème marché de Bouzic !


PNG - 10.2 ko
JPEG - 49 ko

Commentaires

lundi 19 mars 2018 à 16h45

Par un après-midi bien gris de fin d’hiver , quel plaisir de revivre ces beaux moments de soleil et d’amitié !C’était vraiment une très belle sortie pour conclure une saison de marchés réussie . Merci de nous avoir permis de retrouver Raymond en photo parmi nous .
Annie et Christian

Logo de FELJO
lundi 19 mars 2018 à 16h26 - par  FELJO

Bravo à tous pour ces moments de partage !...,belles photos de j.paul et son commentaire. Pertinent le petit prof ...vivement ta retraite que tu nous reviennes en février à MALECOURSE....à bientôt pour les Marchés 2018 .!!!!feljo

Brèves

9 juillet - Mondial fan zone au marché de Bouzic ce mardi 10 juillet

France-Belgique ! Demi-finale vedette de la coupe du monde de foot-ball ! Le marché de Bouzic (...)

30 mai - Convocation à l’AG des Marchés de Bouzic le 2 juin

MARCHES de BOUZIC 2018 Assemblée générale Le 2 Juin à 17 heures Salle des Fêtes de Bouzic. (...)

23 août 2014 - Feu d’artifice au dernier marché de Bouzic 2014, le 26 août !

24 août 2013 - 27 août : dernier marché de Bouzic 2013, avec feu d’artifice !

Mardi 27 août 2013 : Dernier marché des producteurs de Bouzic Animation musicale à l ’accordéon (...)

30 juin 2013 - 2013 : des changements au Marché de Bouzic !

Des changements au Marché de Bouzic : voir rubrique. Vous y verrez en avant-première le nouveau (...)