Les Mais des élus bouzicois, été 2014

lundi 13 avril 2015
par  Jean-Paul Liégeois
popularité : 7%

Voilà un an que la nouvelle équipe municipale a été élue. C’est un bon moment pour se remémorer la plantation des Mais des élus qui ont eut lieu en juin et juillet 2014.
Ces Mais ont été érigés chez les conseillers dont c’était le premier mandat, c’était le cas de Pauline, Cyril et Jean-Paul ainsi que dans le bourg pour le Mai communal.

Bien entendu, tous les Bouzicois et Bouzicoises étaient invités ainsi que des amis des communes voisines.

JPEG - 373.3 ko
Invitation aux mais de Bouzic


Mais qu’est qu’un Mai au fait et quelle est cette tradition ?


Laissons la parole à des spécialistes des traditions françaises :

" C’est uniquement dans le Sud-Ouest de la France qu’on rencontre aujourd’hui des Mais d’honneur aux élus : après chaque élection municipale, la population d’une commune se réunit autour d’un arbre coupé que l’on "plante" sur le terrain ou la maison du conseiller dont on dit explicitement vouloir honorer l’élection.
"En retour", celui-ci offre à boire (et parfois à manger et à "danser") à l’occasion d’une fête plus ou moins importante. Avant d’observer la diversité des Mais plantés et le détail des fêtes, il faut d’abord remarquer la grande fréquence, dans le département de la Dordogne, et plus généralement dans le Sud-Ouest, de ces échanges rituels nommés Mais. Le mot Mai désigne à la fois le tronc d’arbre érigé (planter un mai) et la fête lors de laquelle il est érigé (faire un Mai, revenir d’un Mai, l’addition d’un Mai). Cette métonymie oblige à la analyser la chose érigée comme la trace matérielle, durable, de l’échange rituel lors duquel l’érection a lieu.

Loin d’être cantonnés à l’univers des relations politiques, les Mais d’honneur sont omniprésents dans les paysages. On rencontre partout des Mais aux élus, mais aussi des Mais de mariage ; on croise, dans le seul Sarladais, des Mais aux patrons, des Mais à diverses personnalités locales. Ces échanges rituels mettent toujours en présence un groupe (qui honore) et une personne honorée. C’est le groupe qui plante le Mai. La personne honorée remercie le groupe de ce geste collectif par l’organisation d’une fête. On "arrose l’arbre", dit-on souvent en plaisantant. Les participants boivent beaucoup ; ils mangent parfois, aux frais de la personne honorée qui paie toujours "l’addition du Mai".Le Mai restera ensuite comme un rappel de ce moment et ne sera pas retiré.

Les participants à la cérémonie sont pris dans un milieu d’interconnaissance égalitaire, parce qu’il met en évidence la fonction de gage remplie par le Mai d’honneur, chose offerte par un groupe (le corps électoral) à une personne (l’élu) qui tout à la fois « fait » honneur et rappelle à l’élu que sa conduite est en permanence sous le contrôle de ses concitoyens. L’échange rituel vient redoubler l’échange électoral et dire, dans le langage de la coutume, la nature des relations entre un corps électoral et ses élus."

Nicolas Mariot et Florence Weber, 1999 ; "Honneur à notre élu". Analyse ethnographique d’une coutume post-électorale en Dordogne". Politix, Vol. 12, N°45, pp. 2137.


Le Mai chez Cyril Vielescot, Conseiller


Le 28 juin, le Mai de Cyril a été érigé aux Queyssiols, hameau de Bouzic.
Les photos sont de Céline, sœur de l’élu.

JPEG - 95.9 ko
Un groupe de jeunes est impatient de voir cela.


JPEG - 75.1 ko
Il parait que la tradition de ces Mai remonte dans la nuit des temps.


JPEG - 117.9 ko
D’ici, tu pense que je pourrai voir le Mai ?


JPEG - 126.4 ko
Cyril regarde tout cela d’un œil détaché.


JPEG - 127 ko
Les spécialistes en Mai accordent leurs violons.


JPEG - 114.8 ko


JPEG - 106.9 ko
Le travail de finition et esthétique, c’est l’affaire des femmes.


JPEG - 127.7 ko
Même si tout se mélange, il faut être de son époque !


JPEG - 128.8 ko
Les photographes sont en nombre


JPEG - 124.7 ko
Dernière vérification.


JPEG - 136.9 ko


JPEG - 134.7 ko
Film ! Cliquez sur l’image pour le visionner.
Film de Céline Vielescot


JPEG - 52.7 ko
Ça y est ! Le Mai est debout.


JPEG - 80.4 ko
Il va tomber ! Fuyez !


JPEG - 36 ko
L’élu honoré, jusqu’à présent, n’a rien fait, la tradition l’exige : on ne peut évidemment s’honorer soi-même !
Mais il va quand même devoir faire quelque chose : accrocher le panneau "Honneur à notre élu". Quand même.
JPEG - 52.3 ko
L’élu Cyril fixe le panneau préparé par la population.
JPEG - 19.6 ko
JPEG - 314 octets


JPEG - 118.6 ko
Bon, eh bien voilà, il est en place.


JPEG - 36.9 ko
Le Mai de Cyril trône fièrement aux Queyssiols.


Le Mai chez Pauline Turban, Conseillère


Le 12 juillet, le Mai, adapté, de Pauline a été installé aux confins nord du bourg de Bouzic.

JPEG - 142.4 ko
Les Bouzicois arrivent à la Trémoulette


JPEG - 144.2 ko
Pauline et Gilles, bien reconnaissables à leur falzar rouge, accueillent les arrivants


JPEG - 158 ko
Progressivement, le monde arrive. Il faut dire que la côte pour arriver n’est pas piquée des vers.


JPEG - 85.8 ko
La Trémoulette, avec Bouziquets et Bouziquettes


JPEG - 133.5 ko
Des petits groupes, souvent de 3 ou 4, se forment.


JPEG - 148.2 ko
Des duos aussi


JPEG - 97.8 ko
Certains discutent...
JPEG - 57.3 ko
...d’autres observent
JPEG - 314 octets


JPEG - 184.5 ko
Le tout dans une agréable ambiance champêtre


JPEG - 89.3 ko
Amandine, c’est l’heure, créons le mouvement.


JPEG - 130.5 ko
Et en effet, il est temps de s’occuper du Mai


JPEG - 43.8 ko
Tiens je ne vois pas l’arbre
JPEG - 55.8 ko
Où est ce Mai ?
JPEG - 314 octets


JPEG - 100.5 ko
Pauline a demandé pour que l’on place la plaque sur un chêne existant, elle n’aime pas un poteau sans son jardin.
Pas de problème, pourvu qu’il y ait la fête !


JPEG - 167.3 ko
Bernard prépare le terrain.


JPEG - 127.3 ko
Sous les yeux de l’assemblée bouzicoise


JPEG - 62.9 ko
La position a l’air bonne


JPEG - 104.4 ko
Donc c’est à moi de visser le panneau ? Mais c’est Gilles qui fait ce genre de boulot d’habitude !


JPEG - 202.4 ko
Armé de sa perceuse, Pauline monte vaillamment à l’arbre.


JPEG - 110.3 ko
Bon allons, ça ne doit pas être compliqué.
JPEG - 58.6 ko
Film du Mai de Pauline . Cliquez sur l’image pour le visionner)
Film de Julie Woods
JPEG - 19.6 ko
JPEG - 314 octets


JPEG - 165.4 ko
Ça va, c’est bien ?


JPEG - 143.3 ko
Et maintenant préparation de la bouteille.


JPEG - 128.2 ko
Les immortalisateurs sont là.


JPEG - 143.3 ko
Premier essai, infructueux.


JPEG - 144.9 ko
Avec une plus grande allonge, toujours infructueux.


JPEG - 139.8 ko
Cette fois-ci, avec le marteau que Claude est en train de placer, je vais t’avoir satanée bouteille !


JPEG - 124.3 ko
Caramba ! Encore raté !


JPEG - 143.3 ko
Danièle s’en mêle : elle place deux gros clous pour recevoir la bouteille.


JPEG - 148.1 ko
Des clous, technique à une main mais encore raté !


JPEG - 150.5 ko
Ça y est ! Réussi !


JPEG - 128.7 ko
Après toutes ces péripéties, passons aux choses sérieuses !


JPEG - 135.8 ko
Bien agréable et bienvenu, le buffet est léger car Pauline et Jean-Paul ont décidé de faire deux buffets communs, le premier, léger, au Bourg et le deuxième, plus important à Malecourse, deux gros buffets la même après-midi étant peu judicieux.


JPEG - 140.5 ko
Combien de Mais as-tu connu Gilbert ?


JPEG - 111 ko
Fameux trio.


JPEG - 156 ko
Le regroupement sous l’arbre montre que la température était bonne.


JPEG - 154.6 ko
Et voilà un Mai bien réussi !


Le Mai chez Jean-Paul Liégeois, Conseiller


Toujours le 12 juillet, un peu plus tard, le Mai de Jean-Paul a été planté à Malecourse, hameau de Bouzic.

JPEG - 165.2 ko
Les Bouzicois arrivent à Malecourse et s’installent sous le vieux noyer


JPEG - 72.5 ko
La préparation du Mai commencent rapidement
(Photo Gilles Turban)


JPEG - 89.4 ko
De belles décorations aux couleurs de la République ont été préparées


JPEG - 180.1 ko
Du monde autour du Mai


JPEG - 203.9 ko
Pas mal de spectateurs aussi


JPEG - 178 ko
On est à Bouzic, donc on discute abondamment


JPEG - 87.6 ko
Christian et son épouse de Saint Martial, bien connu. C’est lui qui va prendre l’appareil photo de l’auteur de ses lignes pendant qu’il sera à ses responsabilités du jour.
Beaucoup de photos de cet article seront donc de Christian.


JPEG - 67.6 ko
Jean-Paul, conscient de l’honneur qui lui est fait.
(Photo Gilles Turban)


JPEG - 19.6 ko


JPEG - 196.2 ko
L’écusson, fait main, est l’oeuvre de Clément.


JPEG - 196.4 ko
Voilà un Mai bien décoré !


JPEG - 124 ko
Malecourse bruit de Bouzicois


JPEG - 165.4 ko
Le moment est venu de dresser le Mai


JPEG - 163.2 ko
Tels les soldats américains à Okinawa, les Bouzicois dressent le Mai


JPEG - 28 ko
Okinawa, 1945.


JPEG - 197.7 ko
Ça y est, le Mai est dressé à Malecourse !


JPEG - 163.8 ko
Les applaudissements fusent.


JPEG - 121 ko
Le Mai, fièrement, domine le col de Malecourse (215 m d’altitude)


JPEG - 146.9 ko
Le Maire et ses routiers anglais est satisfait


JPEG - 131.6 ko
Eh oh ! Je tiens toujours l’antenne moi ici !


JPEG - 125.6 ko
Les couleurs des drapeaux sont bien, c’est frais.


JPEG - 212 ko
Que se passe-t-il là-bas ? Ah c’est Tibulle qui vient d’aboyer.


JPEG - 123.1 ko
Tibulle n’est pas trop d’accord avec cette modification de son environnement.


JPEG - 65.7 ko
Bien entendu, le Conseiller se doit de fixer la plaque lui-même.


JPEG - 90.8 ko
Elle est bien comme ça ?
JPEG - 314 octets


JPEG - 81.5 ko
Le nouveau conseiller profite de sa position en hauteur pour faire un discours


JPEG - 29.1 ko


JPEG - 122.2 ko
Je vous remercie d’être venu si nombreux à la plantation de ce Mai qui symbolise la naissance de mon mandat...


Discours de Jean-Paul :
Bonjour à tous !

Je vous remercie d’être venu si nombreux à la plantation de ce Mai qui symbolise la naissance de mon mandat de conseiller que vous m’avez confié pour six ans. Comme l’écrivent Nicolas Mariot et Florence Weber, "ériger un mai chez un élu est la manifestation politique d’un égalitarisme sourcilleux qui, tout en élevant la personne honorée plus haut que ceux qui l’honorent, lui rappelle avec insistance qu’elle doit cette position à ceux qui l’y ont mise."

Il s’agit pour moi d’un premier mandat d’élu et c’est un grand honneur ; je vous remercie chaleureusement de la confiance que vous me témoigniez, d’autant que, comme vous le savez, je proviens de la ville francophone européenne la plus au nord, Liège, et que c’est malgré tout à quelques encablures. Cela impliquait de m’adopter et ce n’était pas une mince affaire d’après Claire ! Je ferai de mon mieux pour répondre à vos attentes et pour seconder le Maire et ses adjoints.

J’ai reçu des responsabilités en particulier pour les carrières et l’environnement, l’eau qu’elle soit de surface ou dans les aquifères, – pour ces deux points, je resterai vigilant pour la problématique des gaz de schistes - pour le tourisme, pour le moment au sein de l’Office du Tourisme des Coteaux du Céou et enfin pour les technologies de l’information et de la communication avec, en particulier, la suppression des zones blanches pour les portables, surtout dans le bourg, le développement d’internet, que ce soit d’un point de vue technique - nous ne devons pas à nouveau être oublié dans les futurs développements, mais aussi pour développer cet outil comme moyen de communication au sein de la commune en encourageant ceux qui n’ont pas encore internet à l’utiliser et en les aidant.

Je continuerai bien sûr à m’occuper du site internet de Bouzic, en espérant que d’autres me rejoignent, et nous l’utiliserons pour augmenter encore le fonctionnement démocratique de la commune en vous informant un maximum et en vous demandant vos avis sur les actions à mener ou pas. N’hésitez pas, de ce point de vue, à utiliser la nouvelle rubrique "Requêtes bouzicoises". Plusieurs personnes m’on dit que c’était dangereux de demander l’avis des citoyens. Je suis entièrement de l’avis contraire. Le citoyen ne doit pas donner son avis seulement aux élections mais en permanence même si c’est à l’élu à prendre ses responsabilités en décidant.

J’ai vu des regards étonnés au vu de l’état de mon potager. C’est vrai qu’il n’a pas fière allure. C’est le résultat d’une absence d’une douzaine de jours et d’une semaine de lumbago couplé à un temps doux et humide. Mais ne vous inquiétez pas, dans quelques jours, il aura retrouvé un visage végétal convenable !

Au nom de Pauline et de moi-même, je voudrais remercier tout ceux qui nous ont si gentiment aidé à la réussite de cette petit fête et du buffet que vous voyez là-bas, Claire et Gilles bien sûr mais aussi Amandine, Bernard, Christiane, Anne-Marie, les costauds qui ont érigé le Mai et toutes celles qui se sont activées pour apporter merveilles, gaufres et autres quiches. Grand merci à vous tous !

Je vous invite maintenant à "arroser l’arbre" et à vous diriger vers le bar et le buffet pour passer un bon moment ensemble !

Vive Bouzic !



JPEG - 148.4 ko
L’assemblée écoute d’une manière républicaine


JPEG - 167 ko
Le Proviseur et la classe sont attentifs


JPEG - 197.6 ko
Pourvu qu’il ne soit pas trop long !


JPEG - 169.5 ko
On l’entend bien même d’ici, le fond de l’air est calme à Malecourse


JPEG - 128.4 ko
Vu ses origines, les bulles pour baptiser l’arbre proviendront du houblon. Bouteille à verre épais et bouchon de liège quand même.


JPEG - 40.3 ko
La Duvel est prête pour le sacrifice municipal
JPEG - 314 octets


JPEG - 170.2 ko
A la une, à la deux... Pour la suite, voyez le petit film ci-dessous.


JPEG - 105.8 ko
Pour visionner le film, cliquez sur l’image.
Film composite de Julie Woods et Gilles Turban


JPEG - 186.7 ko
Il est maintenant temps de passer au buffet préparé par Pauline et Jean-Paul secondés par leurs proches.


JPEG - 144.2 ko
Vins et bière coulent à flots


JPEG - 112.3 ko
Ah ! Voilà enfin la parité !


JPEG - 186.1 ko
Cochonnailles et fromages font bon ménage avec le pain de campagne.


JPEG - 155 ko
Avec le melon aussi d’ailleurs.


JPEG - 166.1 ko
Le temps est nuageux mais sec et du coup une agréable température prévaut. Parfait !


JPEG - 57.3 ko
Des merveilles amenées par les Bouzicois.


JPEG - 54.7 ko
Et des gaufres. Et du cake aux pommes.
JPEG - 314 octets


JPEG - 187.3 ko
Prends du cheddar, il est fameux !


JPEG - 140.4 ko
Une table ensoleillée


JPEG - 170.8 ko
Buffet campagnard à Malecourse


JPEG - 92 ko
La pus jeune participante, Manon. Ses parents, Stéphanie et Laurent, se sont mariés à Bouzic en juillet 2012.


JPEG - 96.5 ko
Albert, le doyen de Bouzic, né à Bouzic quelques années après la guerre (la 1ère) mais première visite à Malecourse.
JPEG - 314 octets


JPEG - 187.2 ko
Claire et Jean-Paul, heureux d’avoir tout e monde à Malecourse


JPEG - 126.8 ko
A Malecourse, les portables passent.


JPEG - 105.2 ko
Félix, Jocelyne, Yvette, le bourg est bien là !


JPEG - 180.4 ko
Discussion entre crinières argentées


JPEG - 109.9 ko
Il a raison, ce cheddar n’est pas mal.


JPEG - 134.5 ko
Voilà qui n’est pas mal.


JPEG - 127.7 ko
Comme on peut le remarquer, la route est plus haute. Cela date de l’époque où le chemin rural a été asphalté.
JPEG - 314 octets


JPEG - 97.1 ko
Albert et Andréa. Le Céou les sépare.


JPEG - 93.4 ko
Deux Amélies
JPEG - 314 octets


JPEG - 127.4 ko
Campagnac est également représenté


JPEG - 184.5 ko
2014 n’a pas manqué d’eau. En ce début d’été, la Nature est très verte


JPEG - 162.5 ko
Gracieuse, je reconnais ce pendentif, c’est Gilbert qui te l’a offert l’année de votre plus grosse production laitière


JPEG - 150.1 ko
Le Maire, les deux Conseillers du jour et une Bouzicoise enfin de retour.


JPEG - 72.1 ko
Le Mai de Malecourse.


Le Mai communal, au bourg de Bouzic


La préparation du Mai communal, le matin.


En effet, un Mai doit aller se chercher dans la forêt. Il faut trouver un arbre adapté, le couper, le préparer et le transporter au lieu d’érection.

JPEG - 131.3 ko
Il faut trouver un Mai convenable pour le Conseil municipal entier dans la jungle bouzicoise.


JPEG - 74.7 ko
Celui-ci avait l’air pas l’air mal mais il tourne au 3/4 de la hauteur


JPEG - 80.3 ko
Le futur Mai se doit d’être bien droit et d’un diamètre adapté : ni trop mince, il casserait rapidement, ni trop gros, il doit être manipulable.
JPEG - 314 octets


JPEG - 147.1 ko
Point très important : la tête doit être jolie.


JPEG - 160.3 ko
Les renforts arrivent.


JPEG - 250.7 ko
Celui-ci est bien droit mais la tête est asymétrique. Important une belle tête.


JPEG - 87.3 ko
Ca y est, Cyril en a trouvé un qui réunit toutes les caractéristiques nécessaires.


JPEG - 89 ko
Claude attaque la coupe.
JPEG - 314 octets


JPEG - 158.1 ko
Film du prélèvement du futur Mai. Cliquez sur la photo pour le visionner


JPEG - 152.8 ko
Attendez ! Sa tête est trop grosse, je vais la réduire.


JPEG - 152.1 ko
Eh hop ! Le pin est chargé sur la remorque. Il dépasse un peu. Ce n’est pas grave, nous ne sommes pas à Paris.


JPEG - 151.3 ko
Attendez ! Sa tête est un peu grosse, je vais la réduire !


JPEG - 157.3 ko
Et en avant, sus au bourg !


JPEG - 163.7 ko
Et l’équipage bouge vers le bourg.


JPEG - 62.6 ko
Le futur Mai est arrivé au bourg sans encombre.


JPEG - 72.3 ko
Le trou est prêt ici, vous pouvez approcher le végétal.
Remarquez la bizarre pelle de Claude.
JPEG - 314 octets


JPEG - 161.6 ko
Ok, on arrive.


JPEG - 62.9 ko
Pas mal cette pelle pliée à angle presque droit pour vider un trou.


JPEG - 62.3 ko
Efficace !
JPEG - 314 octets


JPEG - 181.9 ko
Avec la barre à mine, on nettoie et on approfondit un peu et c’est prêt.


JPEG - 151.5 ko
Attendez ! Sa tête est un peu grosse, je vais la réduire !


La plantation du Mai communal, l’après-midi.


JPEG - 127.4 ko
Le monde arrive dans la plaine de Bouzic


JPEG - 116.7 ko
Il fait chaud. Certains se réfugient sous les arbres.


JPEG - 182.6 ko
D’autres à l’ombre de maisons, y compris sur un grand escalier faisant office de gradin


JPEG - 126.7 ko
Je pensais que les Mais devaient impérativement faire 15 cm de diamètre.


JPEG - 158.9 ko
Le Mai est équipé par l’équipe municipale


JPEG - 156.9 ko
Aidée par un mercenaire bien connu


JPEG - 105.6 ko
Les arbres sont bien utiles et leurs ombres bien utilisées


JPEG - 114.2 ko
Ambiance campagnarde typiquement bouzicoise


JPEG - 171.7 ko
Il y a manifestement un noeud


JPEG - 135.7 ko
Je vais aller voir ce qu’il se passe


JPEG - 105.7 ko
C’est une question de drapeaux.


JPEG - 191.2 ko
En effet. Il y a 11 drapeaux à fixer, un par élu.


JPEG - 76.7 ko
Les Bouzicois continuent à arriver.


JPEG - 194 ko
En bas aussi le monde s’accumule


JPEG - 51.4 ko
Sur l’escalier, on s’amuse bien
Photo Gilles Turban


JPEG - 74 ko
Très bien même
JPEG - 314 octets


JPEG - 103.3 ko
Tu connais les matières préférées des mecs à l’école ?
Math et dessin !


JPEG - 150.6 ko
Quelle histoire ces drapeaux !


JPEG - 126.9 ko
Ça y est, ils sont en place.
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 120.3 ko
Passons maintenant aux choses sérieuses. Claude amène les cordages.
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 108.8 ko
La corde principale de tirage se met en place


JPEG - 48.8 ko
Du beau monde
Photo Gilles Turban


JPEG - 76.5 ko
Minute, je vais me mettre à la corde de retenue
Photo Odile Lescure-Menant
JPEG - 314 octets


JPEG - 141.9 ko
Et c’est parti !
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 171.7 ko
La verticale approche, il ne faut pas aller au-delà !
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 92.5 ko
On y est presque.
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 129.8 ko
Le Mai des élus se dresse élégamment au-dessus de la plaine de Bouzic


JPEG - 143.1 ko
Un conseiller tient encore une corde car le Mai n’est pas encore sécurisé.
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 118.2 ko
Claude bloque le Mai avec des blocs de pierre
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 129.8 ko
Dominique remplit de terre et Gilles tasse
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 142.7 ko
Un dernier tassement par le 1er adjoint et c’est bon.
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 117.7 ko
Mais qu’est ce qu’il est beau !


JPEG - 145.8 ko
Qu’est-ce qu’il fait ? Des incantations ?
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 115.1 ko
Il reste l’écusson et les drapeaux à placer. C’est un travail de maire !
Photo Gilles Turban


JPEG - 80.9 ko
Mais avant cela, il faut libérer le Mai


JPEG - 52.1 ko
Et enlever les cordages
Photo Odile Lescure-Menant
JPEG - 314 octets


JPEG - 163.9 ko
Mais c’est risqué ce qu’il fait !
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 146.9 ko
Fixation de l’écu et des drapeaux
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 92.2 ko
Un outillage de pointe est nécessaire
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 90.3 ko
Le Mai du Conseil municipal de Bouzic flirte avec les nuages


JPEG - 128.3 ko
Et maintenant le rituel du lancer de la bouteille au verre épais sur un tronc souple où elle rebondit.
Le Maire s’y colle
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 136.6 ko
Ça ne réussira pas


JPEG - 120.6 ko
Utilisation de la technique, rare, dite de rétro-lancer. Ça ne marchera pas non plus
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 137.4 ko
Pierre tente également, mais sans succès.


JPEG - 136.6 ko
Jean-Paul, avec une technique de slice, pulvérise la bouteille. Le Mai communal est baptisé à la républicaine !
Photo Odile Lescure-Menant


JPEG - 122.1 ko
Le Conseil municipal de Bouzic fraîchement élu


JPEG - 58.5 ko
Film de la plantation du Mai. Cliquez sur l’image pour le visionner


La fête du Mai communal, le soir.


JPEG - 141.7 ko
La fête débute avec un apéritif gourmand, comme il se doit.


JPEG - 158.2 ko
Ouais et tu connais les cours préférés des mecs au lycée ?


JPEG - 144.8 ko
Et tu connais les cours préférés des mecs à l’école ?


JPEG - 204.2 ko
Bouzicoises et Bouzicois rassemblés pour fêter leur élus


JPEG - 137.8 ko
Simone Trémoulet et Michel Trémoulet. Mais ils ne sont pas parents


JPEG - 161.8 ko
La colline tithonienne domine la scène avec bonhomie


JPEG - 151 ko
Le banc de la petite halle a toujours du succès


JPEG - 126.1 ko
Le mur aussi d’ailleurs


JPEG - 94.6 ko
On se sent toujours bien à Bouzic !


JPEG - 128.9 ko
Des piliers des marchés de Bouzic


JPEG - 106.7 ko
Je t’arrête tout de suite, je ne suis plus facteur


JPEG - 139.2 ko
Eh bien alors !


JPEG - 153.6 ko
Claire et Flavia sont descendues de leur coteau


JPEG - 127 ko
Tiens m’fi


JPEG - 186.7 ko
The English circle


JPEG - 112.9 ko
Je suis certaine que tu pourrais faire le marathon en moins de 3 heures


JPEG - 157.2 ko
Paulette a franchi la colline tithonienne avec plaisir pour retrouver les Bouzicois


JPEG - 89.8 ko
Vivinières et Malecourse au Bourg


JPEG - 159.3 ko
On attaque le buffet offerts par les élus à leurs concitoyens


JPEG - 172.9 ko
La halle, centre de Bouzic, essentielle pour les agapes bouzicoises


JPEG - 165.9 ko
Il ne manque pas beaucoup de Bouzicois


JPEG - 99.6 ko
Le Maire entame son discours


JPEG - 115.6 ko
Soutenu par son conseil municipal


JPEG - 146.9 ko
Il faut que je prenne une photo de cette équipe d’enfer


JPEG - 141.1 ko
Un ancien maire de Florimont nous a fait l’amitié de venir


JPEG - 136.2 ko
Tu comptes laisser ce petit morceau, là ?


JPEG - 131.6 ko
Bouzic chef lieu du futur canton ? Il pense que je vais le croire ?


JPEG - 157 ko
Un petit groupe batave


JPEG - 151.9 ko
Que voilà un trio féminin sympathique !


JPEG - 137.5 ko
Loulou, je t’ai à l’oeil.


JPEG - 155.4 ko
Christiane, qu’as-tu dit à Claire ?


JPEG - 160.3 ko
Isabelle et Dominique aiment venir à Bouzic


JPEG - 197.4 ko
Le buffet peut là contre


JPEG - 134.6 ko
La soirée est musicale


JPEG - 116.4 ko
Tel père, telle fille


JPEG - 104.7 ko
Au trou bouzicois, les danses commencent


JPEG - 118.2 ko
Le Maire et la première dame participent activement


JPEG - 55.2 ko
Une élu et l’élu de son coeur


JPEG - 61.8 ko
Et donc vous êtes allé en Toscane en auto-stop ! Il y a longtemps ?
JPEG - 314 octets


JPEG - 74.1 ko
Un beau et grand papillon de nuit s’est invité à la fête
Nous nous sommes assurés qu’il reparte vers un endroit plus sûr pour lui


JPEG - 79.4 ko
Ce papillon me donne une idée


JPEG - 103.5 ko
Ici, ce sont plutôt des oiseaux de nuit


JPEG - 112.4 ko
A nouveau un trio féminin sympathique !


JPEG - 124.6 ko
Loulou, je viens de déboucher 10 bouteilles


JPEG - 115.8 ko
Il ne changera pas ce Roland !


JPEG - 129.2 ko
Pendant ce temps, les danses continuent


JPEG - 111.3 ko
Le coin du deuxième adjoint


JPEG - 154.1 ko
Tiens, tu es là !


JPEG - 113.8 ko
Le dessert est servi, ce sont des fraises du pays...


JPEG - 134.7 ko
...accompagnées de gaufres maisons de Christiane


JPEG - 71.8 ko
Les gars, attention on vous surveille !


JPEG - 135.3 ko
Depuis que je suis à Nadalie, je vois mieux les couchers de soleil


JPEG - 126.2 ko
En cette fin de soirée, prenons un peu de hauteur


JPEG - 116 ko
et laissons les danseurs danser...


JPEG - 141.4 ko
...parfois de manière endiablée


Et maintenant les élus, au boulot !


JPEG - 122.1 ko
Le Conseil municipal de Bouzic fraîchement élu



Commentaires  forum ferme

Logo de Jean-LuK
mardi 14 avril 2015 à 14h39 - par  Jean-LuK

À la liste de références en bas de cette page : http://cause.jluk.fr/?p=1413
(le diaporama ne fonctionne pas, plus ?)

Logo de Jean-Paul Liégeois
mardi 14 avril 2015 à 08h28 - par  Jean-Paul Liégeois

Merci Jean-LuK pour votre référence qui montre l’origine révolutionnaire de l’arbre de la liberté au départ des Mais d’honneur du Sud-Ouest et que la tradition des Mais actuels comme ceux de Bouzic remonte au Moyen-Âge et ne descend donc de celle des arbres de la liberté, c’est l’inverse.

A quelle liste faites-vous référence ? Bien cordialement.

Logo de Jean-LuK
lundi 13 avril 2015 à 07h36 - par  Jean-LuK

Petite commune du Périgord qui fait les Mais en grand… et en très conviviales.
Références ajoutées à ma petite liste et quelques autres dont celle-ci qui est très instructive :
L’arbre de la liberté : objet, symbole, signe linguistique par Erik Fechner (PDF) http://www.persee.fr/web/revues/hom...

Brèves

23 mai - Bar et épicerie au Camping du Douzou !

Les nouveaux et très sympathiques gérants du camping le Douzou, Stéphanie et Sébastien, ont mis en (...)

26 avril - Stage céramique à Nadalie en mai !

8 août 2016 - 11 août : Soirée quasi-douzoute au Douzou

Soirée festive au camping du Douzou ce jeudi 11 août ! Retenez déjà les dates suivantes : le 18 (...)

10 juillet 2016 - Vagabondages à Bouzic ce 14 juillet !

Félix Lafuente, du bourg de Bouzic, ancien instituteur, originaire de Narbonne mais ayant (...)

14 juin 2016 - Pizza Party d’avant-match au Douzou !

Le camping du Douzou organise des pizza parties avant les matches de la coupe d’Europe de (...)