Une cousinade Salinié-Péchaud à Bouzic.

Monteil, Mathen, Goacoulou sont liés.
dimanche 18 novembre 2012
par  Jean-Paul Liégeois
popularité : 5%

En ce beau 26 août 2012, la halle de Bouzic se dore au soleil.
Mais rapidement, on peut voir de l’activité : des enfants s’amusant à l’extérieur et des adultes prenant l’apéro à l’intérieur.

JPEG - 159.4 ko
La halle de Bouzic se dore au soleil.


JPEG - 141.6 ko
De la jeunesse près de la halle. Elle ne doit pas être seule.


JPEG - 170.9 ko
Effectivement, il y a du monde sous la halle, à l’ombre.


JPEG - 132 ko
On distingue tout suite Eric Monteil rieur, Michel Goacoulou servant des boissons (une seconde nature chez lui) et la casquette de Loulou Mathen.
Monteil, Goacoulou, Mathen, pourquoi un tel regroupement ?


JPEG - 153.7 ko
D’autres personnes sont reconnaissables : Philippe, Annie, un cousin de Claude, toujours les familles MGM !


Il s’agit bien d’une cousinade. Tous les participants sont des descendants de Pierre Salinié et Pauline Péchaud, ou leurs conjoints. Le plus âgé est Loulou Mathen, 79 ans et le plus jeune est Hugo, 2 ans. 66 personnes en tout.
Pierre Salinié, né vers 1900 à Luzech a épousé Pauline qui était de La Franquie de Bouzic. Ils ont vévu dans le Lot à Roquecave à Marminiac.

JPEG - 31.9 ko
Roquecave à Marminiac.


Pierre et Pauline ont eu 7 enfants, ce qui, en un siècle, a engendré une grande famille. Ci-dessous, un arbre généalogique partiel, orienté vers les membres de la famille qui sont revenus à Bouzic.


JPEG - 291.6 ko
Arbre généalogique P. Salinié / P. Péchaud, orienté Bouzic.

JPEG - 1 Mo

JPEG - 314 octets

Cliquez sur la vignette pour une version plus grande de l’arbre.

Selon le site Géoptatronyme, les deux noms Salinié et Péchaud sont des noms typiquement du sud-ouest.
Les Salinié ne sont pas très nombreux, une trentaine de naissances par quart de siècle. Ils sont centrés sur le Lot, le Lot et Garonne et la Dordogne. Certains ont émigrés vers Toulouse dans la seconde partie du XXème siècle.
L’origine du nom Salinié n’est pas connue.

JPEG - 413.7 ko
Localisation des naissances des Salinié depuis la fin du XIXème siècle.
Le grand nombre en rouge est le nombre de naissances pour la période considérée.
Le chiffre en bleu est le nombre de naissances en Dordogne avec la place de ce département pour ce nombre de naissances.
Les trois départements qui ont vu le plus de naissances de Salinié pour la période considérée sont indiqués en bleu en haut à droite.


Les Péchaud sont un peu plus nombreux globalement mais de moins en moins nombreux en Dordogne. C’est un nom de famille typiquement originaire du Cantal d’où les Péchaud sont descendus tant vers l’ouest(Dordogne, Gironde) que vers le nord-est (vers la Saône et Loire). Dans le Cantal, Péchaud désigne une petite colline (même origine que Delpech). Il peut s’ortographier Péchau, Péchaut ou Péchaux.

JPEG - 423.4 ko
Répartition du nom Péchaud en France depuis la fin du XIXème siècle.
Le grand nombre en rouge est le nombre de naissances pour la période considérée.
Le chiffre en bleu est le nombre de naissances en Dordogne avec la place de ce département pour ce nombre de naissances.
Les trois départements qui ont vu le plus de naissances de Péchaud pour la période considérée sont indiqués en bleu en haut à droite.


JPEG - 132.6 ko
De dignes représentants de la cousinade, Alain en tête.


JPEG - 122.1 ko
Jean-Marie et Philippe, Bouzicois de fait ou dans l’âme.


JPEG - 197.4 ko
Une ambiance digne des marchés de Bouzic !


JPEG - 175.9 ko
Loulou, bien entouré, est, avec ses 79 ans, le doyen de la cousinade.


JPEG - 229 ko
Suzette et Claudine ont la pêche.


JPEG - 137.5 ko
Jeannine : "Dites, vous savez quoi ?"


JPEG - 126.2 ko
Eh bien avec Loulou, grand pêcheur comme vous savez, j’ai appris quelque chose d’important à propos des poissons.


JPEG - 149.6 ko
J’ai appris que le poisson est un animal dont la croissance est extrêmement rapide dès qu’il est pêché !


JPEG - 130.7 ko
En fait jusqu’à ce que Loulou en fasse la description aux amis !


JPEG - 78.2 ko
Loulou, doyen et pêcheur.
JPEG - 42.2 ko
Lucette, une des 4 organisatrices avec Jeannine, Annie et Claudine.
JPEG - 314 octets


JPEG - 64.2 ko
Annie, petite-fille de Pierre Salinié et Pauline Péchaud.
JPEG - 58.2 ko
Philippe, poids lourd mathen.
JPEG - 314 octets


JPEG - 157.9 ko
Isabelle et les autres du banc sont interpellés par quelqu’un. A tout hasard, Claude lève son verre.


JPEG - 182.6 ko
Le bar, lieu essentiel de la cousinade.


JPEG - 207.7 ko
Tout se passe bien, ça va !


JPEG - 203.3 ko
La jeune génération avec le benjamin, Hugo, qui a deux ans.


JPEG - 158.9 ko
Eh bien dites donc, plus de 100 ans que le patriarche est né !


JPEG - 195.2 ko
La génération d’entre-deux, pour utiliser une expression typique du Cantal, patrie des Péchaud.


JPEG - 117.9 ko
Eh oui, les Salinié sont du Lot et les Péchaud du Cantal, raison pour laquelle Pauline Péchaud était de la montagne du coin, la Franquie !


JPEG - 182.6 ko
Cousinade, oui, mais tout le monde y passe. Sous l’oeil bonhomme de Marie-Claire, petite fille de Robert Monteil et de Valentine.


JPEG - 131.5 ko
Camille et une cousine.


JPEG - 182.8 ko
L’apéritif arrive à son terme, laissons les cousins et les cousines à leur repas périgourdin. Bon appétit !


PNG - 13 ko