Une stagiaire géomètre à Bouzic pour les gaz de schistes !

Elodie Abd El Kader va séjourner plus de 4 mois à Bouzic pour son travail de fin d’étude (de février à mi-juin 2012)
dimanche 11 mars 2012
par  Jean-Paul Liégeois, Le Maire
popularité : 18%

Elodie Abd El Kader, originaire de Ceilhes et Rocozels en Hérault à une encablure de l’Aveyron termine ses études de géomètre et topographe à l’Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT) du Mans, seule école en France à délivrer cette formation. Le métier de géomètre comprend de multiples facettes et son aspect juridique passionne Elodie.

JPEG - 134.6 ko
Elodie Abd El Kader, étudiante géomètre-topographe à l’ESGT du Mans et en stage de fin d’étude sur l’aspect juridique des gaz de schistes à Bouzic


Originaire d’une région également concernée par les gaz de schistes, Elodie a décidé, soutenu en cela par son professeur de Droit de l’ESGT, de consacrer son travail de fin d’étude à l’aspect juridique lié à la possible exploration et exploitation des gaz de schistes. Ce type d’exploitation n’ayant jamais eu lieu en France, il n’y a donc pas de jurisprudence et les différentes législations concernant l’occupation des sols risquent de s’opposer. L’exploitation des gaz de schistes est en effet grande consommatrice de surface (voir article).
Elodie a donc pris contact avec la Mairie de Bouzic pour y réaliser son stage et son travail, ce que la Mairie a accepté. Pour ce stage, Elodie sera encadrée par Jean-Pierre Valéry, Maire et Jean-Paul Liégeois, géologue. Son professeur référent est M. Nicolas Chauvin de l’ESGT du Mans.


JPEG - 157 ko
Elodie et ses deux maîtres de stage bouzicois devant le panorama de La Franquie


Mais Elodie rencontrera également d’autres Bouzicois, simple citoyen ou acteur particulier comme Bernard Manière, adjoint, agriculteur, viticulteur et président de la cave du Vin de Domme. Elle a déjà pris contact avec notre député, Germinal Peiro, Michel Trémoulet, Maire de Florimont ou Jean-Marie Laval de la Chambre d’Agriculture. Elle rencontrera également d’autres personnes concernées par le gaz de schistes et son aspect juridique.

Pour le moment, le travail de fin d’étude d’Elodie Abd El Kader est intitulé :

"L’exploration et l’exploitation des gaz de schistes : Confronter la législation minière, le droit de l’environnement et les documents d’urbanisme. Le cas du Périgord Noir-Haut Quercy"


A l’heure de la mise en ligne de cet article, Elodie est à Bouzic depuis un mois (elle est arrivée début février). Elle l’a consacré d’une part à ses recherches juridiques (heureusement qu’il y a l’internet haut-débit à Bouzic ! Sinon un tel stage n’aurait pas été possible) et d’autre part, en compagnie du géologue bouzicois Jean-Paul Liégeois, a parcouru la région afin de comprendre la problématique des gaz de schistes sur le terrain et l’interpénétration entre géologie, patrimoine et vie dans le Périgord Noir et le Haut Quercy.


JPEG - 142.5 ko
Dans une carrière de Bouzic


La problématique des gaz de schistes en Périgord Noir et Haut Quercy est en effet remarquable (voir article) : trois aquifères sont présents à différente profondeur : le supérieur (Tithonien) est celui de la Fontaine, l’intermédiaire (Callovo-Oxfordien) est exploité pour l’eau potable à Bouzic via un forage de 400 mètres de profondeur et le plus profond (Bajocien) est en contact direct avec les schistes à gaz du Toarcien. De plus, une grande faille, l’accident ouest-quercynois, met très probablement les deux derniers en contact via un rôle de drain. Il existe des lois de protection en surface des zones de pompage d’eau potable, qu’en est-il en profondeur ? Quelles sont les règles de protection ? Quel rôle pourrait jouer la Sogedo ?

JPEG - 83.6 ko
Elodie dans les schistes à gaz toarciens, juste sous l’aquifère bajocien


JPEG - 154 ko
Elodie A. et Jean-Paul L. devant une faille dans le Jurassique du causse de Gramat jouant un rôle de drain


JPEG - 61.9 ko
Porche protégé de l’église de Bouzic





La vallée du Céou à Bouzic est classée Natura 2000 et le porche de l’église est protégé (inscription par arrêté du 6 décembre 1948), impliquant des règles d’urbanisme sévères dans un certain rayon. Quelles répercussions pour l’exploitation des gaz de schistes ?

JPEG - 314 octets


La région de Bouzic, caussenarde, héberge des élevages semi-extensifs de mouton qui implique l’utilisation de surface importante et des déplacements fréquent des troupeaux. Ce type d’élevage a fait la réputation de la viande d’agneau de Bouzic. Ce mode de vie implique-t-il des droits particuliers ? Va-t-on en tenir compte lors des discussions d’exploitation des gaz de schistes ?

JPEG - 97.9 ko
Troupeau de mouton en semi-liberté à Bouzic, région caussenarde en Périgord Noir


Bouzic est bien connu pour son marché estival qui attire régulièrement plus de 1000 personnes. Cette affluence découle du caractère hautement touristique du Périgord Noir mais également de l’excellente réputation des produits vendus, provenant de petites exploitations locales traditionnelles. Une de devises du marché de Bouzic est "nos produits sont de haute qualité, allez le vérifier auprès de nos producteurs". Un panneau a d’ailleurs été installé à l’entrée du marche pour encourager les visiteurs à faire cette démarche. L’exploitation des gaz de schistes est très invasive dans le pays où elle a lieu (voir article) : quelles vont être les conséquence pour le tourisme ? Les touristes risquent de se détourner de produits qu’ils vont craindre , à tort ou à raison, pollués. Cette crainte s’applique particulièrement au vignobles du Vin de Domme, vin de terroir. Les agriculteurs, les éleveurs, les viticulteurs, les artisans du tourisme disposent-ils de législations pour défendre leurs activités ? Les municipalités, dont Bouzic, peuvent-elles prendre des arrêtés efficaces pour protéger les activités ancestrales et modernes se déroulant sur son territoire ?

JPEG - 202.6 ko
Le marché de Bouzic hors grosse période d’affluence (15 juillet - 15 août), ici le 23 août 2011.


JPEG - 151.9 ko
Les vignes du Vin de Domme, vin de terroir.


Bouzic est en Périgord Noir, région connue internationalement pour sa gastronomie de terroir mais également pour ses richesses préhistoriques (les grottes ornées de la vallée de la Vézère, dont Lascaux) et historiques avec de nombreux châteaux et villages pittoresques formidablement préservés et toujours associés au calcaires locaux, qu’ils soient jurassiques ou crétacés. Et ce patrimoine est fragile : les peintures de Lascaux, malgré la fermeture de la grotte au public il y a de nombreuses années, sont en danger en conséquence de la modification du milieu.

JPEG - 57.9 ko
Les merveilleuses peintures de Lascaux, dont on voit bien ici qu’elles situent dans un ancien chenal de rivière souterraine, sont en danger.


JPEG - 93.4 ko
La Roque Gageac, lovée sous sa falaise de calcaire gréseux crétacés


JPEG - 118.4 ko
et menacé par un gros bloc de plus de 300 tonnes : quelles conséquences en cas de petits séismes dus à l’exploitation du gaz de schistes ?


La Roque Gageac, un des plus beaux villages de France, est situé le long de la Dordogne sous une falaise de calcaire gréseux crétacé. Ce beau village est également actuellement en danger, l’éboulement d’un gros bloc (au moins 300 tonnes) menace. Celui de 1957 est localisé à l’endroit d’une source (encore un drain). Quel serait la conséquence de séismes, même faibles, engendrés par l’exploitation du gaz de schistes dans une telle situation ? La municipalité de la Roque Gageac a-t-elle des outils juridiques pour faire valoir sa situation ?
Plus généralement, quel est le poids des législations concernant le patrimoine architecturale et les bâtiments de France face au code minier ?
Dans le Lot voisin, il y a le parc des causses du Quercy qui est concerné au premier chef par une éventuelle exploration et exploitations des gaz de schistes. Comment les législations régissant un parc régional s’interconnectent-elles avec le code minier ?

JPEG - 314 octets

Et d’autres exemples pourraient encore être décrits. On le voit donc, la situation juridique est complexe d’autant plus qu’il faut tenir compte non seulement du code minier français mais également des directives européennes.
Le travail d’Elodie est donc complexe mais constituera une source d’informations très importante pour Bouzic et les régions du Périgord Noir et du Haut Quercy. Elodie, dans le cadre de son travail, ne pourra bien sûr aborder tous ces aspects, elle devra inévitablement faire un choix.
Concluons en précisant que le travail d’Elodie Abd El Kader sera rigoureux et objectif. Elodie se devra, de par la nature même -juridique- de son travail à rester le plus impartial possible, sans parti-pris ; qu’elle s’en tiendra aux faits et à leur interprétation technique. Cette étude est faite pour comprendre, connaître et analyser les enjeux et les règlements en vigueur sur le territoire français, et plus précisément dans le Périgord Noir-Haut Quercy, sans entrer dans des considérations partisanes. Son travail, très formateur, constituera un outil. Que d’autres, comme la Mairie de Bouzic, utiliseront.

Jean-Pierre Valéry, Maire et Jean-Paul Liégeois

JPEG - 69.9 ko
Jean-Pierre Valéry, Elodie Abd El Kader, Jean-Paul Liégeois

Commentaires  forum ferme

mardi 5 juin 2012 à 12h21

Je réponds bien sûr au commentaire du vendredi 25 mai 2012 à 13h53

mardi 5 juin 2012 à 12h19

Vous devriez avoir honte de tenir de tels propos au sujet d’une personne que vous ne connaissiez pas. Elodie je t’adore je ne t’oublie pas.

Logo de Michèle Gaillard
dimanche 27 mai 2012 à 19h44 - par  Michèle Gaillard

je suis la personne qui a hébergé Elodie pendant 3 mois et demi ; je ne me suis pas rendue
compte que son état d’anxiété pouvait la conduire à un tel geste bien que rétroactivement je me souvienne très bien de ses paroles ; j’aimerais qu’avant d’émettre un commentaire sur un acte que moi seule ai constaté, on signe son message ; de plus ne serait-il pas plus judicieux de se poser des questions sur son entourage familial et amical ; j’aimerais être en contact, si la personne le permet, avec la gentille dame qui a signé en avril un message sur Elodie et qui semblait bien la connaître (baba....=)
merci de donner une suite à ce message à qui s’en sentira digne de ne pas rester anonyme ; je suis la "victime" de cette situation alors que j’étais ravie de rendre service et de partager un peu de ma "solitude" ; j’étais en pourparler de vendre ma maison et Elodie avait suivi tout le cheminement ; maintenant tout est remis en question pour moi avec d’énormes difficultés non prévue ; alors merci à toute personne lisant ce site de ne pas faire de commentaires qui me sembleraient déplacés

Logo de Jean-Paul Liégeois
vendredi 25 mai 2012 à 15h31 - par  Jean-Paul Liégeois

C’est très malheureusement exact. Elodie était une fille formidable qui faisait du très bon boulot. La famille comme les Bouzicois qui la connaissaient sont incrédules, abasourdis et abattus. Nous n’avons aucune explication. La gendarmerie a fait son boulot d’une manière très humaine et professionnelle. Le site de Bouzic va rendre hommage à Elodie et à son travail prochainement, après un petit délai compréhensible. Son travail ne sera pas perdu. J.P. Liégeois.

vendredi 25 mai 2012 à 13h53

J’apprends que Elodie se serait suicidée.
Suicide ? ou était-elle génante pour les lobies des gaz de schistes.
De grossouvre , Boulin , Bérégovo aussi se sont "suicidés"

Logo de Brenda
mardi 17 avril 2012 à 14h32 - par  Brenda

Quelle bonne nouvelle pour la petite bourgade de Bouzic, j’y suis venu il y a quelques années pour admirer les paysages et l’authenticité des produits locaux. Certes touriste, j’ai pris grand plaisir à y séjourner.

Mais surtout je connais très bien la petite Elodie. Son rire gorgé de soleil va ravir toute la population. Et je sais de plus que c’est une étudiante on ne peut plus assidue. Elle fournira sans nul doute un travail remarquable sur le sujet des gaz de schiste.

Au plaisir de te revoir Elodie.

Brenda Baba

mardi 13 mars 2012 à 11h33

Quelle excellente nouvelle qu’une jeune femme achève sa formation par une étude qui va aider tous les habitants et toutes les associations concernés par le risque de catastrophe majeure que représente la seule exploration expérimentale du gaz -sale -de schiste . Merci à Jean-Paul Liégeois et au maire Jean-Pierre Valéry de s’impliquer ainsi dans la sauvegarde non seulement de notre cadre bouzicois et mélano-périgourdin ,mais aussi de l’indispensable respect des équilibres naturels fragiles partout sur la planète . C’est d’autant plus nécessaire quand on voit l’étrange soutien qu’apporte l’éditorial du Monde du 29 février 2012 à ceux qui voudraient par seul appât du gain à très courte vue développer partout en France l’exploitation du gaz de schiste . Nous attendons avec impatience et espoir la contribution d’Elodie que nous espérons rencontrer bientôt . Cordialement .
Annie et Christian Labat

lundi 12 mars 2012 à 16h35

bien sûr j’ai encore oublié de signer ! Michèle Gaillard

lundi 12 mars 2012 à 16h34

merci Jean-Paul de ce résumé sur l’intérêt que Elodie porte à notre région concernée par le gaz de schiste ; elle est bien entourée et peut profiter de l’aide éclairée de personnes dynamiques et attentives à la jeunesse et ses passions, tout en informant une population de son "patrimoine" caussenard.

Brèves

11 novembre - Nouvelle adresse électronique (e-mail) pour la mairie de Bouzic

La Mairie de Bouzic a changé d’e-mail ! L’adresse de la mairie de Bouzic est dorénavant : (...)

9 novembre - Cérémonie du 11 novembre : invitation

Tous les Bouzicois et Amis de Bouzic sont invités à participer à la cérémonie commémorative . (...)

24 août - Projet de territoire, septembre-octobre 2017

21 août - Forum des Associations ce 3 septembre à St Cybranet !

11 mai - N’oubliez pas l’élection municipale du 14 mai !

Election municipale partielle complémentaire Suite au décès de Jean-Pierre VALERY, Maire de (...)