Le 8 mai 2011, commémoration et omelette, reportage

mercredi 11 mai 2011
par  Jean-Paul Liégeois
popularité : 10%

JPEG - 128.9 ko
Loulou Mathen, porte-drapeau et les jeunes sont au rendez-vous
Des discussions passionnantes et enjouées.

La Seconde Guerre mondiale se termina officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23h01 à Berlin, au lendemain de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie signée à Reims. Elle se termina dans le monde le 2 septembre 1945 lorsque le Japon capitula.

JPEG - 314 octets


JPEG - 123.7 ko
Capitulation de l’Allemagne nazie à Berlin le 8 mai 1945 à 23h01


JPEG - 121.8 ko
L’Allemagne avait capitulé une première fois le 7 mai à Reims


Même si, comme le Maire le rappellera dans son discours, l’Allemagne est maintenant un pays ami avec qui nous construisons

JPEG - 7 ko

une Europe libre et en paix, se souvenir de la guerre 1940-1945 et de ses causes est essentiel afin de ne plus jamais suivre cet abominable chemin. Car "la paix n’est pas comparable à un objet précieux qui nous appartient. Il faut toujours la conquérir" (Nordahl Grieg, Norvégien anti-nazi qui mourut lors d’un raid aérien au-dessus de Berlin en 1943).

JPEG - 314 octets

Les Bouzicois sont venus nombreux pour commémorer l’armistice du 8 mai.

JPEG - 167.7 ko
Les Bouzicois sont venus nombreux.


JPEG - 154.9 ko
Arrivée au Monument aux Morts


Le Maire, Jean-Pierre Valéry, commence par remercier les Bouzicois pour leur présence lors de cette importante commémoration. Il est heureux de les voir si nombreux.

JPEG - 172.2 ko
Le Maire est heureux du monde présent


Plusieurs gerbes de fleurs sont ensuite déposées au pied du Monument au Morts.

JPEG - 166.5 ko
Dépôt des fleurs


Après cet hommage fleuri, Bernard Manière, 1er adjoint, lit le message du Ministre de la Défense, Gérard Longuet, écrit à l’occasion du 8 mai 1945.

JPEG - 103.2 ko
Bernard Manière, 1er adjoint, lit le discours du Ministre de la Défense, écrit pour l’occasion.


Vous pouvez lire le message du Ministre en ouvrant le fichier PDF ci-dessous.

PDF - 48.7 ko


JPEG - 314 octets


Il est suivi par le discours du Maire qui rappelle combien le XXème siècle a été terrible avec ses deux guerre mondiales mais qu’il a également été le siècle de la construction européenne, espoir inconcevable jusqu’il y a peu.

JPEG - 135.9 ko
Le Maire


JPEG - 85.9 ko
L’appel aux Morts pour la Patrie

L’appel au Morts pour la Patrie a associé les héros de la première guerre mondiale. La succession des noms de ces Bouzicois morts pour défendre la France résonne d’une manière lugubre mais ô combien nécessaire dans le centre du village.

JPEG - 314 octets


La cérémonie a été rythmée par la chorale qui a chanté bien sûr la Marseillaise, in extenso s’il vous plait, ainsi que le chant des partisans que les participants ont fredonné longtemps ensuite.

JPEG - 155.6 ko
La chorale


JPEG - 164.9 ko
Les zakouski maison pour l’apéritif

Après la cérémonie, la Municipalité a offert le verre de l’amitié formidablement accompagné par une série de zakouski préparés par des Bouzicoises. Ils ont été fort appréciés et ces Bouzicoises ovationnées.

JPEG - 314 octets


JPEG - 173.7 ko
Les zakouski des Bouzicoises (1)


JPEG - 226.4 ko
Les zakouski des Bouzicoises (2)


Les discussions amicales n’ont pas traîné à se manifester, entre cuistôtes ou entre gentlemen, debout au soleil ou à l’ombre sur un banc.

JPEG - 136.7 ko


JPEG - 85.2 ko
Discussion entre gentlemen


JPEG - 154 ko
L’inévitable banc


JPEG - 77.6 ko
La Présidente Christiane Manière discute avec le doyen de Bouzic, M. Boyer, des Sept Frères.


Ce qui est sûr, c’est que tout le monde ont apprécié cet apéritif, que ce soit la jeannette à la myrtille ou le rosé de Domme.

JPEG - 126.1 ko


Mais tout a une fin surtout quant on sait qu’une excellente omelette bouzicoise va suivre même si un écot est réclamé par trois redoutables cerbères à l’entrée de la halle.

JPEG - 157.2 ko
Les cerbères


Les Bouzicois étaient près de 90 pour déguster les cochonailles et l’omelette, réalisée exclusivement avec des oeufs pondus par des poules bouzicoises.

JPEG - 123.5 ko
Près de 90 Bouzicois pour l’omelette


JPEG - 83.9 ko
Une entrée de cochonailles appréciée


JPEG - 163.1 ko
L’omelette bouzicoise !


Omelette préparée par une brigade de Bouzicoises d’une efficacité redoutable, les omelettes ont virevolté sur les tables, ne laissant personne sur sa faim.

JPEG - 134.3 ko
Les faiseuses d’omelettes (1)


JPEG - 160.6 ko
Les faiseuses d’omelettes (2)


JPEG - 106.9 ko
Tout aussi important, les préparatrices d’omelettes


Le Maire, les Bouzicois, les Bouzicois mixtes, furent ravis de l’omelette et de l’excellente ambiance sous la halle.

JPEG - 129.9 ko
Le Maire et sa première omelette


JPEG - 144.1 ko
Les BA (Bouzicois-Anglais) sont aux anges


JPEG - 123.2 ko
D’autres BA avec le doyen.


JPEG - 105.3 ko
Ici des BB (Bouzicois-Bataves) tout aussi ravis


L’arrivée du Vin de Domme, servi par le Président des viticulteurs, Bernard Manière, fut un grand moment attendu de tous.

JPEG - 171.1 ko
Le Vin de Domme


JPEG - 104.9 ko
De droite à gauche, efficacité, observation et contentement


JPEG - 171.1 ko
Les Monteils et autre Franquistes


Le repas fut ponctué par deux discours. Le premier fut celui de la Présidente des Amis de Bouzic, Christiane Manière, qui s’est réjouie de cette agréable commémoration et a remercié tous les bénévoles qui l’ont permise.

JPEG - 157.7 ko
Christiane Manière, Présidente des Amis de Bouzic


Vint ensuite le discours du Maire, enthousiaste comme à son habitude tout en rappelant que de la remise sur pied de la traditionnelle omelette bouzicoise il y a quelques années fut l’initiative d’Anne-Marie Delpech, de Plavard, malheureusement absente pour cause de problèmes personnels. Il a également rappelé le rôle essentiel des bénévoles et a appelé toutes les bonne volontés pour l’organisation du marché estival de Bouzic.

JPEG - 174.2 ko
Le Maire, un autre discours




Les paroles du Maire ont été bues avidement par ses admiratrices.

JPEG - 35.4 ko
Des admiratrices


JPEG - 314 octets

Après les discours, les discussion animées ont continué bon train.

JPEG - 130.2 ko
Un des deux bouts de la table du milieu


JPEG - 157.8 ko
Des discussions passionnantes et enjouées


Et les commentaires du Maire, sur l’auteur de ces lignes et photographe (que vous ne verrez pas, il s’est oublié, c’est toujours le cordonnier le plus mal chaussé) valaient la peine !

JPEG - 123.5 ko
Le Maire fait un commentaire sur le photographe, auteur de ces lignes


Le café fut servi de main de maîtresse par Danielle et ses comparses.

JPEG - 127.3 ko
Le café, indispensable !


Un petit pousse-café pour ceux qui ne prenaient pas le volant et le tour est joué !

JPEG - 143.7 ko
Un maire, un pousse-café, des admiratrices


JPEG - 314 octets


JPEG - 144.3 ko
Bouzic, 8 mai 2011



Commentaires  forum ferme

Logo de michèle gaillard
vendredi 13 mai 2011 à 10h21 - par  michèle gaillard

Merci Jean-Paul pour ce savoureux (comme les gateaux à apéritifs et l’omelette) reportage ; comme cela fait plaisir de voir la bonne humeur dans ce village dynamique !!! Michèle G.